utilisation des prdateurs contre les ravageurs

 ::   :: 

      

default utilisation des prdateurs contre les ravageurs

   touggourt 27, 2008 9:44 pm

Diffrentes solutions ont t explores, dont la plus ancienne est certainement l'utilisation d'animaux prdateurs domestiques. Les effets de la prdation exerce sur les rongeurs anthropophiles (rats et souris) par diffrents carnivores, plus ou moins domestiqus, est connue et utilise de longue date. La Genette et la Belette ont t utilises cette fin ds l'Antiquit. Elles n'ont t clipses en France par le Chat qu'aprs l'poque des croisades. L'action des chats domestiques sur les rongeurs champtres, auquel est attribuable l'effet village dcrit prcdemment s'exerce de faon analogue l'encontre des rats et des souris domestiques proximit et l'intrieur des milieux urbains. Des mesures prises pour protger certains sites montrent que la prsence de chats n'est pas suffisante pour lutter contre des populations de rongeurs tablies mais prvient efficacement la recolonisation de locaux (Pelz et Sturhan, 1996). Il pourrait donc tre opportun, dans certaines circonstances, de rhabiliter leur action.
L'utilisation de carnivores sauvages a t envisage galement, en particulier dans les systmes insulaires. Les introductions ralises ces occasions ont surtout eu pour intrt d'apporter la dmonstration exprimentale de l'impact potentiel de la prdation. Aux les Terschelling, par exemple, l'introduction de l'Hermine (Kildemoes, 1980 ; 1982) et de la Belette (Van Wijngaarden et Morzer Bruijns, 1961) pour lutter contre le Campagnol terrestre introduit quelques annes auparavant, s'est traduite par l'radication du rongeur et par la rgulation, un niveau de densit faible et constant, des populations de lapins. Les risques levs de reports de prdation sur des espces d'intrt patrimonial (oiseaux marins en particulier) en limitent largement l'emploi. Les effets ngatifs de l'introduction de la Mangouste, du Chien ou du Chat domestique dans plusieurs systmes insulaires ont t, entre autres, largement documents (Johnstone, 1985 et Moutou, 1987, entre autres) et en soulignent les dangers.
L'utilisation de prdateurs indignes dans l'cosystme o ils vivent naturellement ne prsentent pas ce genre de risque. S'il n'est pas concevable de dvelopper l'levage et le lcher massif de prdateurs en raison du cot lev d'une telle opration et de la probable dispersion des animaux lchs, il est en revanche possible de renforcer artificiellement l'action de la prdation autour des lieux que l'on cherche prserver. Au Chili et en Malaisie, des tentatives dans ce sens ont t ralises en installant des perchoirs ou des nichoirs artificiels proximit de sites urbaniss ou de parcelles protger (Munoz et Murua, 1990 ; Kay et al., 1994 ; Basri, 1996).
En rgle gnrale, dans tous les systmes o les rongeurs posent quelques problmes, le bon sens voudrait que des mesures de protection soient prises l'gard d'un maximum de prdateurs, en favorisant particulirement les espces gnralistes.
avatar
touggourt



: 23
: algrie
: Ingenieur d'Etat
: 24/03/2008

    http://salsad.1fr1.net

    

      


 ::   :: 

 
: