L'olculture

 ::   :: 

      

default L'olculture

    21, 2007 7:45 pm

HISTORIQUE
Sa culture aurait dbut plus de 4 000 ans avant J-C, probablement en Crte .mais certains citent les Phniciens comme ses premiers cultivateurs. .
Des amphores datant de 3 500 avant J-C ont t retrouves sur l'le. Des traces sur les murs des tombes royales gyptiennes attestent galement d'une culture ancienne dans cette partie de l'Afrique du Nord. .

L'olivier va peu peu s'tendre travers
la Mditerrane, au gr des civilisations et des conqutes. Sous l'Empire romain, il permet aux conqurants de maintenir les pays conquis dans un certain calme en leur offrant de cultiver un produit forte valeur ajoute. .

Symbole de force et de sagesse dans la Grce antique, l'olivier et son huile sont alors les rois des jeux olympiques (les vainqueurs se voyaient offrir non seulement une couronne en rameau d'olivier ainsi que des jarres remplies d' huile d'olive) et leur prestige n'aura de cesse de grandir au fur et mesure de leur expansion. .

De
la Grce l'Espagne en passant par l'Egypte, l'Italie, la Tunisie, le Maroc ou la France, l'olivier va s'implanter durablement sur tout le pourtour mditerranen jusqu'au XIXe sicle. Avec la priode des grandes dcouvertes puis de la colonisation, il traverse mme le dtroit de Gibraltar pour voyager vers des pays plus "exotiques" comme la Californie, le Mexique, le Chili, l'Afrique du Sud, l'Australie.
L'olivier est un arbre riche. Ses utilisations sont nombreuses et reconnues : nourriture, combustible pour l'clairage, soin pour la peau et les rhumes, dcoration pour tisanes rputes efficaces contre la tension leve, dcoration...
1-PRESENTATION GENERALE

L'olivier (Olea) fait partie de la famille des olaces, tout comme le frne, le jasmin, le trone, le lilas et le forsythia, qui sont quelques-uns des.25.genres .composant cette Famille.
Le genre Olea est lui-mme compos d'une trentaine d'espces qui sont rpandues sur les cinq continents, mais l'Olea Europea est l'espce la plus reprsente et se trouve partout dans le Bassin de
la Mditerrane, o la srie sativa de la sous-espce Olea Euromediterranea correspond notre olivier cultiv.(Olea Sativa) .
Si l'olivier, dans des conditions de culture normales, est gnralement improductif de sa 1re sa 12me anne, il commence produire de sa 12me sa 50me anne et il est dans la plnitude de sa capacit de production de sa 50me sa 150me anne, un ge aprs lequel il ne rend normalement plus mme si certains oliviers peuvent atteindre
.300..400.ans.
La mise en fruits initiale peut cependant se produire plus tt, vers la 5me anne, si les
conditions de culture sont particulirement favorables parce que l'olivier fait l'objet de soins intensifs (irrigation, fumure, taille). .

Le tronc de l'olivier est gris noir, stri et souvent noueux et crevass : il est tout fait caractristique de cet arbre qui a souvent un aspect particulirement tortur lorsque l'olivier est ancien.
.

Son bois est recherch pour sa rsistance et pour la finesse de son grain et maints ustensiles en sont faits: saladiers, coupelles diverses, plateaux fromage, tire-bouchons, manches de couteaux etc. ...............

Les feuilles de l'arbre sont, elles aussi, particulirement caractristiques : vert fonc sur le dessus et vert argent sur la face infrieure, elles se renouvellent.tous.les.trois.ans.

L'arbre peut atteindre 3 5 mtres de hauteur et mme, lorsqu'il est laiss l'tat sauvage, 12 mtres et plus, avec une circonfrence de 10 12 mtres. Certains auteurs (Loussert et Brousse) font mme tat d'arbres, vus en Afrique du Nord, qui atteignent des hauteurs de 15 20 mtres -avec un diamtre de 1,5 2 mtres- car livrs eux-mmes dans des conditions naturelles o l'homme n'intervient pas pour contrler leur taille car il ne les exploite pas. .
Sauf tre taill dans ce but et tre entretenu, l'olivier, livr lui-mme, ne donne normalement de fruits qu'une anne sur deux; il produit, en moyenne, de 15 50 kilos d'olives et, comme il faut de 5 6 kilos d'olives pour fabriquer un litre d'huile, chaque arbre permet, normalement, d'obtenir de 3 10 litres d'huile d'olives, selon les varits.
2-La taxonomie
Rgne : Plantae
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Scrophulariales
Famille : Oleaceae
Genre : Olea
Nom binomial Olea europaea (Linn 1753)


_________________

avatar



: 138
: 32
:
:
: 03/09/2007

    

default : L'olculture

    21, 2007 7:47 pm

3
-La morphologie de lolivier
L'olivier est un arbre pouvant atteindre 15-20 m de haut, trs rameux, au tronc noueux, l'corce brune crevasse, qui peut vivre trs longtemps. Il peut cependant conserver une forme buissonnante de dfense, dans des conditions difficiles, et se maintenir en boule compacte et impntrable, donnant l'aspect d'un buisson pineux. Cela se produit sous l'action des animaux brouteurs ou dans les zones extrmement ventes ou exposes aux embruns. Dans la plupart des modes de culture, les oliviers sont cependant maintenus entre 3 et 7 mtres de hauteur afin de rendre possible l'entretien et la rcolte. Les souches des vieux arbres mettent des rejets (utiliss pour la multiplication) qui prolongent leur existence (les souquets ).
Les feuilles opposes, ovales allonges, portes par un court ptiole, sont coriaces, persistantes, entires, enroules sur les bords, d'un vert ple au-dessus, gris-blanchtre au-dessous. La nervure mdiane est saillante la face infrieure.
Les fleurs blanches (3), corolle en tube portant quatre lobes ovales, sont groupes en grappes dresses et apparaissent l'aisselle des feuilles vers mai-juin.
Le fruit, l'olive (8), est une drupe avec une pulpe charnue riche en matire grasse. D'abord vert, il devient noir maturit complte, vers octobre-novembre. Le noyau (4) trs dur, osseux, contient une graine, rarement deux.

_________________

avatar



: 138
: 32
:
:
: 03/09/2007

    

default : L'olculture

    21, 2007 8:02 pm

4-Les varits

Chez l'olivier, on appelle varit l'ensemble des arbres qui prsentent les mmes caractristiques phnotypiques et qui ont donc probablement des gnotypes trs similaires ou identiques. Dans chaque rgion, certaines varits ont t slectionnes pour leurs aptitudes spcifiques. Il y a actuellement plus de 2000 varits d'olivier recenses dans le monde. La propagation des varits se fait par voie vgtative, c'est--dire par bouturage ou par souquet (morceau de souche), ce qui permet la conservation du gnotype (des mutations clonales peuvent cependant avoir lieu). Un noyau d'olive provenant d'une varit cultive ne donne pas forcment une varit intressante, et donc n'accde pas forcment au rang de varit. On trouve ainsi dans les vergers anciens de nombreux oliviers n'appartenant aucune varit rpertorie. L'accs au rang de varit de l'un de ces arbres ne se fait que si on le multiplie par voie vgtative et que l'on donne un nom cet ensemble. Nanmoins, chaque germination donne potentiellement une nouvelle varit.

Les varits d'olivier sont apparues avec la domestication lorsque les humains ont cherch multiplier les arbres qui leur donnaient le plus de satisfaction parmi ceux que leur environnement naturel leur prsentait. L'ensemble des varits actuelles rsulte de toutes les domestications ainsi que de la reproduction sexue de l'olivier l'tat domestiqu, sous la pression slective de l'utilisation humaine. Ainsi, les varits les plus performantes pour la production d'olives et d'huile sont multiplies, alors que les varits moins performantes sont dlaisses et oublies. On peut toutefois dire que l'olivier est toujours en cours de domestication, car certaines varits actuellement cultives sont directement issues des oliviers sauvages, comme les varits corses Sabine et Capanacce . L'olivier sauvage est appel olastre dans le langage courant des agriculteurs, mais il n'y pas de frontire gntique nette entre l'olivier cultiv et l'olastre.

Exemples de quelques varits


  • Aglandau ou Verdale de Carpentras ou Berruguette, reprsente environ 20% de la production franaise en huile d'olive, bonne rsistance au froid et auto-fertile, idale pour une huile onctueuse la grande richesse aromatique (dominante artichaut),
  • Amellau, bonne rsistance au froid et auto-fertile,
  • Amygdalolia, petit dveloppement, convient la culture en pot,
  • Cailletier ou Olive noire de Nice, se mange aprs une mises en saumure de quelques mois et permet d'obtenir une huile particulirement douce lorsqu'on le rcolte tardivement, mais pouvant fournir des huiles au fruit trs intense (dominante amande frache) en cas de rcolte prcoce.
  • Cayon, une des principales varits du Var, donnant une huile douce, au fruit domin par des armes de tomate,
  • Cipressino, bonne rsistance au froid et auto-fertile,
  • Grossane, utilise pour la production d'huile et pour la production d'olives noires confites, piques au sel ou en saumure (la grossane est la seule varit autorise pour la production en Appellation d'origine contrle des Olives noires de la valle des Baux-de-Provence)
  • Lucques, varit du Languedoc d'une forme caractristique en croissant de lune, excellente pour faire des olives vertes et de l'huile,
  • Olivire, varit du Languedoc-Roussillon, au fruit intense marqu par des armes de tomate,
  • Picholine, principale varit de la rgion de Nimes, utilise pour la production d'olives vertes et donnant une huile trs fruite, amre et ardente,
  • Sabine, une des principales varits corses, trs tardive,
  • Salonenque ou Plant de Salon, idale pour faire des olives vertes, notamment les olives casses de la Valle des Baux de Provence (AOC),
  • Tanche, varit connue uniquement dans la rgion de Nyons, et seule varit pouvoir tre utilis pour la production d'huile d'olive de Nyons en Appellation d'origine contrle.Zinzala

5-Conditions de culture

Lolivier supporte des sols pauvres et une relative aridit, mais dans ce cas la production est faible. Il se multiplie trs facilement soit par des boutures de rameaux, soit par des excroissances, appeles souchets, qui apparaissent la base du tronc. .
Le climat mditerranen convient parfaitement lolivier : hiver doux, printemps ou automne pluvieux, t chaud et sec, grande luminosit. Il lui faut une moyenne annuelle de temprature comprise entre 16 et
22C. Au-dessus de - 7C, les geles ne lui sont pas fatales si elles sont de courte dure. Cela explique quil se limite la partie mridionale de la Provence et quon ne le trouve pas en altitude. Il craint une trop grande pluviosit et un sol gorg deau en permanence lui serait fatal.
Il pousse dans tout type de sol avec une prfrence pour un sol lgrement calcaire.

6-Exigences daphoclimatiques de lolivier :

6-1-Le climat
a)Temperature
La rsistance de l'olivier au froid varie selon stade vgtatif. En hiver, Dcembre et janvier si le refroidissement est progressif, il peut supporter des Tempratures de l'ordre de -80C.

Au printemps, fvrier, Mars, Avril, des geles 0 ou -1C peuvent provoquer la destruction des bourgeons et compromettre la floraison. . Toutefois, lolivier besoin d'une priode de froid hivernal infrieur +7C pour assurer une bonne induction florale. La dure de cette priode peut varier, avec les varits , de 500 + de 1.000heures.

L'arbre n'est pas sensible aux tempratures leves (+ 40C) lorsque son alimentation en eau est assure. Cependant, au del de + 30C son activit est considrablement rduite.

Sa culture est possible en altitude jusqu' 900m environ, mais la neige, par son poids, peut provoquer la repture des charpentires.

Enfin, les zones o les chutes de grle sont frquentes doivent tre cartes, pour les risques de destruction du jeune bois, de feuillage et des fruits.
b) La pluviomtrie
Cest avec lq nature du sol un facteur dtrminan.moin de 500mm de pluie, la culture sans le secoure de l'irrigation ne peut ettre conomicement rentable.
c) L'humidit atmosphrique
Elle peut ettre utile dqns la mesure o elle n'est pas excessive (+de 60%) ni constente.

Les zonnes de litorale passe la sou infuience des vents marains chargs du midit et d'embruns, sont diconseiller.
6-2-Le sol
La facult d'adaptation de l'olivier qux defferents types de sol est grande, mais les sols fortement argileux, compacts, humides ou se reuyant mal, sont carter des plantations. Jusqu'au pourcentage de 30% d'argile, lorseque la sructure de celle-ci est grossierre et non pas fine ou compact, son installation est possible, mais demande beaucoup de soin, en particulier durant la saison sche, pour eviter la craquellement du sol.

Les sols calcaires jusqu' pH 8 peuvent lui convenir, par contre les sols acides pH 5.5 sont proscrire.
6-3-L'eau
La tolrance, en ce qui concerne la teneur en sels des eaux d'irrigation, peut atteindre 3gr de rsidus secs par litre, dans la mesure o une pluviomtrie suprieure 500 mm par an assure le lessivage.

Pratiquement les teneurs limites des sels qui doivent tre retenues sont:

- de 2gr/l pour une pluviomtrie suprieur 500mm.

- de 1gr/l pour une pluviomtrie infrieur 500mm.
6-4-La femure de fond

Son importace est fonction de la richesse naturelle du sol.

Dans le cas d'defoncement, on peut envisager l'pandage de la frtilisation de fond la pleine surface, avant les traveaux.

La dose de rfrance l'hectare peut tre estime :
-300 unit de phosphore.

300 unit de potassium.dans le cas d'ouverture de trous, on utilisera les doses d'engrais suivantes par trou de plantation:
-1kg de superphosphate 45%.
-1kg de sulphate de potasse 48%.

7-Cycle vgtatif
Aprs le repos hivernal, de novembre fvrier, le rveil se manifeste en mars-avril par lapparition des nouvelles pousses terminales et lclosion des bourgeons. La floraison a lieu en mai-juin. Le noyau du fruit durcit en juillet aot et atteint sa taille normale en octobre. La maturation est alors plus ou moins rapide selon la varit.

_________________

avatar



: 138
: 32
:
:
: 03/09/2007

    

      


 ::   :: 

 
: